retour
LA TRANSHUMANCE

LA TRANSHUMANCE DU 7 AVRIL 2018 Partis du centre de Villeveyrac jusqu’au pâturage mézois, les 150 brebis de Michel IBANEZ, ainsi que les participants à deux pattes ont parcouru les 13 km de sentiers du nord du bassin de Thau. 

En effet, après avoir passé l’hiver dans nos garrigues, le troupeau va paître non loin de la lagune et partira au mois de juin dans les alpages à Saint-Jean-de-Belleville pour y passer l’été. Au cours de la pause méridienne, les élu(e)s des trois communes (Villeveyrac, Loupian, Mèze) ont offert et servi le pot de l'amitié aux nombreux marcheurs. Tout en reprenant des forces, ils ont pu assister à la remise en liberté de plusieurs pigeons, tourterelles ainsi que de deux buses par la L.P.O. voisine. 

Si l'occasion de marcher en famille ou entre amis semblait une priorité, cet évènement printanier révèle d'autres avantages comme l’observation de l’impact d’un modeste élevage de moutons peut avoir : entretien des garrigues, préservation de la faune et de la flore locales, prévention des incendies. 

Encore une fois, l’importance du bien vivre ensemble a été le maître mot de cette journée. Pour conclure, un mot de Christophe MORGO, Maire de Villeveyrac : « les garrigues ne sont plus entretenues. 

Grâce au troupeau de Michel, nous retrouvons certaines espèces animales et végétales qui avaient complétement disparu. Par ailleurs, tout l’hiver, le troupeau est resté proche du village. Cela participe pleinement à la prévention incendie. »

Remonter